Bonjour à vous qui pénétrez sur mon blog Mi-ange/Mi-démon. Tout d’abord, pour les personnes âgées de moins de 18 ans, merci de cliquer sur la petite croix rouge en haut à droite et BYE.

Bon maintenant que nous sommes entre adultes, je vous laisse découvrir ce blog. J’ai la chance de jouer dans le monde de la fessée, avec deux hommes, un que j’appelle « mon chenapan » et un autre qui est mon Educateur. Si j’ai fait ce blog, c’est pour vous faire partager la complicité que je vis avec l’un comme avec l’autre.

Vous trouverez donc des récits de l’éducation de mon chenapan, de mon éducation par mon Educateur, de fessées que j’ai reçues ou données avec d’autres personnes. Il y a aussi des récits tirés de mon imagination comme un long récit sur la vie au pensionnat, Aline et Thierry et d’autres.

J’ai essayé de classer cela par sujet et que j’alimenterai régulièrement. J’espère que vous vous y retrouverez et aurez plaisir à y revenir. Merci pour votre visite et n’oubliez pas les commentaires, cela fait toujours plaisir.

lundi 10 septembre 2018

2 règles transgressées ... septembre 2018

Mardi J’étais très en retard, ainsi je vous ai demandé de m’accorder quelques minutes supplémentaires pour me préparer. Merci de m’avoir accordé un petit délai car je sais que vos convocations se font toujours à l’heure et je risquais une punition en n’étant pas ponctuel. 
Le plus difficile a été de mettre le rosebud. Le nouveau est très gros. Avec l’aide d’un peu de vaseline j’ai pu l’introduire mais il faut du temps. Il y a un passage un peu difficile voire douloureux, mais une fois en place il reste bien planté qu’elle que soit la position exigée, même accroupi très ouvert. La sensation est à la mesure du diamètre : on se sent vraiment « pénétré » et soumis. Il faudra quand même que j’entraîne mon petit orifice à subir une telle « intrusion ».

J’ai comparu devant Madame en tenue et en position comme l’exige le règlement : les pinces et l’anneau à la base du sexe prêt à s’adapter à la cage. En début de convocation, Madame m’a fait confesser à haute voix mes manquements à la règle. J’avais très honte d’avouer une masturbation ainsi qu’un retard dans l’envoi de la confession hebdomadaire.

Madame a châtié le plaisir solitaire en m’obligeant à me caresser devant elle (ce que je trouve vraiment humiliant). Mais quand mon sexe a été en érection, elle m’a contraint à le plonger dans un bol d’eau glacée avec des glaçons. Assez vite le froid a ramolli mon pénis. Surveillant de près la punition, elle m’a alors autorisé à me caresser à nouveau jusqu’à une belle érection,,,,,, qui fut à nouveau réprimée dans l’eau glacée ! J’ai obéi. C’est la deuxième fois que Maîtresse me punit ainsi pour plaisir interdit. Je sais qu’à la fin elle me laisse me caresser jusqu’à l’orgasme. J’ai donc fait comme elle l’exigeait. Quand mon sexe sous l’effet de l’eau glacée est devenu aussi petit qu’un « robinet » de garçonnet, j’ai été autorisé à me caresser à nouveau. Puis retour au bain glacé pour mon sexe excité. Une fois ramolli et pitoyable, Maîtresse au lieu de m’accorder son pardon et de m’autoriser enfin à me « vider » (horrible expression qu’elle utilise pour m’avilir) elle a exigé une mise en cage immédiate.

La cage de chasteté est en acier rigide. Impossible de tricher ! Une fois au lit j’ai bien essayé d’introduire mes doigts entre les barreaux, de me frotter à plat ventre sur les draps : impossible ! Je me suis finalement endormi.
C’est vrai qu’il aurait été facile de libérer mon sexe en ouvrant le cadenas, mais je sais que cela aurait déplut à ma Maîtresse car j’aurais été obligé de confesser cette lourde faute. J’ai encore quatre soirées à passer jusqu’au matin le sexe cadenassé.

Merci Madame de me punir de mes mauvais comportements.

2 commentaires:

  1. wow ! impressionnant le rosebud grande taille !

    et merci pour ce récit et bravo a ce blog

    (bonne education)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi!! et oui le rosebud a changé de taille, maintenant c'est celui d'un soumis!

      Supprimer