Bonjour à vous qui pénétrez sur mon blog Mi-ange/Mi-démon. Tout d’abord, pour les personnes âgées de moins de 18 ans, merci de cliquer sur la petite croix rouge en haut à droite et BYE.

Bon maintenant que nous sommes entre adultes, je vous laisse découvrir ce blog. J’ai la chance de jouer dans le monde de la fessée, avec deux hommes, un que j’appelle « mon chenapan » et un autre qui est mon Educateur. Si j’ai fait ce blog, c’est pour vous faire partager la complicité que je vis avec l’un comme avec l’autre.

Vous trouverez donc des récits de l’éducation de mon chenapan, de mon éducation par mon Educateur, de fessées que j’ai reçues ou données avec d’autres personnes. Il y a aussi des récits tirés de mon imagination comme un long récit sur la vie au pensionnat, Aline et Thierry et d’autres.

J’ai essayé de classer cela par sujet et que j’alimenterai régulièrement. J’espère que vous vous y retrouverez et aurez plaisir à y revenir. Merci pour votre visite et n’oubliez pas les commentaires, cela fait toujours plaisir.

lundi 23 février 2015

Un examen échoué... suite et fin!

Aline lui dit :
  • Thierry, stp, laisse moi aller dans mon plaisir
  • Oui ma chérie, quand tu le veux, mais tu as quelque chose à me dire je crois, lui dit il en continuant à la torturer ainsi
  • Quoi ?? mais non, stp, arrête ou laisse moi aller au bout, ce n’est pas cool ce que tu fais
  •  
  •  Je sais mais toi tu me mens tout le temps et cela n’est pas non plus acceptable.
  • Mais non je ne te mens plus, dit elle en gémissant car Thierry avait de nouveau retiré le vibro. Arrête de faire cela, tu es un sadique
  • Oui et toi une horrible menteuse, alors as-tu quelque chose à me dire ? lui demande t-il très sérieusement, car là j’ai la main qui me démange beaucoup.
  • Mais rien, stp laisse moi aller jusqu’au bout, le supplie t-elle
  • Oui quand tu m’auras dit ce que tu me caches, lui dit il
  • Mais rien du tout, allez stpppppppp mon amour que j’aime de tout mon cœur
  • Oui cela je le sais mais tu me mens et je déteste cela donc puisque tu refuses de me dire, je vais utiliser une autre méthode, celle qui fonctionne le mieux.
  • De quoi tu parles là ?
Thierry prend les pieds d’Aline et grâce à la barre d’écartement, il lui fait faire un demi-tour sur elle-même et il peut maintenant accéder en direct à ses fesses. Il lui met quelques claques sur les fesses. Elle crie :
  • Thierry, arrête immédiatement, tu n’es pas drôle
  • Mais je ne cherche pas à être drôle, je vais te laisser le choix, soit tu me dis de suite ce que tu as à me dire, soit tu reçois une fessée comme jamais.
  • Mais je ne vois pas de quoi tu parles, allez arrête stp
  • Aline une fois ?
  • Mais quoi !!!
  • Aline deux fois
  • Tu m’énerves Thierry, libère moi immédiatement
  • Aline trois fois
  • Merde
  • Ok je vois que tu le prends super bien, donc tu ne veux rien dire, regarde ce que j’ai trouvé dans le bureau tout à l’heure, un courrier que tu avais caché, cela commence à se faire plus clair dans ta tête ? que t’avais-je dit quand tu as passé le concours ? si tu le loupes car tu as de mauvaises notes donc à cause de manque de révisions, tu recevrais une très grosse fessée, tu te rappelles ??
  • Ah je vois que tu as une panne de mémoire, dit Thierry, et tu sais comment je fais pour la raviver ?
  •  
  • Ok c’est parti, je sais qu’au fond de toi, tu sais que tu en as besoin
Thierry n’attend pas de réponse et commence à la fesser sévèrement, elle n’a pas trop de possibilité de se protéger, elle est attachée, et plus vite elle craquera, et plus vite elle se sentira mieux. Il claque les deux fesses soit l’une derrière l’autre, soit une plusieurs fois, puis l’autre et de temps en temps en plein milieu. Il prend le vibro et le place sur son clitoris, elle tente de le repousser mais impossible, Thierry va lui apprendre une autre façon de la faire craquer, elle a voulu user de ses charmes pour détourner son attention, et échapper à sa punition, il va jouer aussi la dessus, et là elle ne sortira pas gagnante. Il met le vibro à la puissance 3 pas trop fort et commence à reclaquer Aline, elle perd pieds entre le plaisir qui monte et la douleur des claques car il claque fort. Elle essaie de ne se concentrer que sur le plaisir, il l’a tellement existée avant que tout s’affole en elle, elle laisse monter le plaisir, elle croit qu’elle va enfin atteindre le nirvana et d’un coup, elle ne sent plus rien sauf la douleur des claques. Elle rage, il a arrêté le vibro.
  • Thierry, tu es un sadique, tu n’as pas le droit de faire cela, ce n’est pas juste, dit Aline en colère
  • Ah bon je n’ai pas le droit ?? et m’aguicher et de vouloir me charmer pour ne pas me parler de ce courrier et de ton échec au concours, tu appelles cela comment ??
  • Ce n’est pas ton problème que j’ai échoué !
  • Ah bon ce n’est pas mon problème, tu savais ce qui t’attendrait si tu échouais et tu as essayé d’échapper à ta punition, tu me mens, tu n’assumes pas, et en plus tu joues de tes charmes pour me détourner de mes devoirs, tu appelles cela comment ?
  • J’attends Aline, et réponds rapidement car là tu vas morfler grave
  • Ben écoute, j’ai fait ce que j’ai pensé être bien ! j’étais déjà suffisamment contrariée d’avoir échoué. Et comme j’étais très énervée, j’ai trouvé que cela pour être plus détendue
  • Et ben j’ai trouvé une autre solution pour te détendre et que tu acceptes ton échec car on est d’accord que si tu avais un peu plus travaillé, tu aurais réussi ton écrit. Je ne te demandais pas de le réussir ce concours car un concours ce sont les meilleurs qui gagnent, et c’est super compliqué mais au moins réussir l’écrit pour accéder à l’oral. Mais que tu me mentes ainsi et essaie de me charmer pour ne pas assumer là, tu as dépassé les bornes. Donc tu vas recevoir une bonne fessée avec l’interdiction de jouir.
  • Tu n’as pas le droit de faire cela, tu es un vrai salaud
  • Tu aggraves ton cas là Aline, tu deviens grossière, je déteste ce langage
  • Alors détache-moi de suite
  • Bravo, je vais peut être te bâillonner pour que tu assumes ta punition
  • Non pas cela stp
  • Ah voilà, le langage est déjà plus approprié
  • Stp détache-moi
  • Non ma belle, tu vas assumer ta punition jusqu’au bout !! quand on se couchera, tes fesses seront rouges écarlates, tu seras très excitée de ne pas avoir joui. Tu réfléchiras à deux fois avant de tenter de me charmer pour ne pas assumer tes bêtises.
  • Très bien, je préfère cela et je ne veux plus entendre un seul mot de ta bouche sauf ta demande d’excuses et ton repentir !
Thierry remet le vibro à 2 et reprend les claques sur les fesses, tantôt fortes, tantôt cinglantes ou parfois plus douces, des caresses, il lui pince ou griffe les fesses mais doucement. À chaque fois qu’il sent qu’Aline va décoller et jouir, il éteint le vibro pour la fesser plus fort. Il sent qu’elle essaie de se réfugier dans sa bulle, elle est très forte, elle essaie de gérer son plaisir.
Il change de technique, ses mains se font très caressantes, il la pénètre d’un doigt au niveau du vagin, elle sursaute, elle est surprise. Il l’entend gémir, il fait des mouvements circulaires dans le vagin puis il en met un 2ème. Le gémissement est de plus en plus fort, le vibro est passé à la puissance 5. Elle ne peut plus s’enfermer dans sa bulle, elle est repartie dans la jouissance, et hop il coupe le vibro et ne bouge plus les doigts. Elle se débat comme elle peut et dit :
  • Je t’en supplie Thierry, j’en peux plus, laisse moi jouir stp, ou fesse moi très fort, mais pas ainsi, je te demande pardon. Je te promets que je ne te cacherai plus rien
  • Ah voilà, il t’en a fallu du temps. Et ben je vais exaucer ton 2ème vœu, je vais te fesser très fort, mais tu ne jouiras pas car tu es punie de cela.
  • Oui mais alors ne m’excite plus stp, c’est trop douloureux.
  • Très bien lui dit Thierry
Et la fessée reprit de plus belle, une fessée longue, celle qui fait comprendre à une chipie que le mensonge est le plus vilain défaut et que la vérité arrive toujours à se savoir. Après cela il pense qu’elle allait se faire à des révisions très sérieuses et que son concours elle l’obtiendrait, il en était convaincu.
  • Donc voilà le deal, tu va te mettre à des révisions sérieuses jusqu’à la prochaine session et tu le passeras et le réussiras.
  • Oui Thierry, promis je vais m’y mettre
  • Alors là c’est sur car ce que tu as vécu ce soir, est une broutille à coté de ce qui va t’attendre si tu ne réussis pas.
  • Oui Thierry.
Thierry retourna Aline sur le lit, il se met à genoux entre ses cuisses et commença à la lécher longuement, il lui met deux doigts dans le vagin tout en la pénétrant avec le pouce dans l’anus. Il la laisse aller cette fois ci au bout de son plaisir, elle gémit de plus en plus fort, se crispe sur la barre, se cambre en arrière et pousse un cri de jouissance. Puis elle retombe sur le lit. Thierry la détache, elle se précipite dans ses bras pour qu’il puisse la cajoler et lui pardonner.
  • J’espère que tu as compris la leçon, lui dit-il
  • Oh oui, j’ai compris, je te demande pardon
  • Tu es pardonnée mais tu sais ce qu’il te reste à faire
  • Promis, dès demain je révise et tous les jours
  • Oui là n’en fais pas trop, je te connais pour savoir que tu ne le feras pas, on va se dire que tu réviseras 3 jours par semaine.
  • D’accord je les ferai.
Puis il la fait taire d’un bisou sur les lèvres, il veut passer aux choses encore plus sérieuses, sa main se fait coquine et descend vers le sexe d’Aline, elle se cambre de suite. Thierry éteint la lumière et le reste de l’histoire se passe entre Thierry et Aline.

10 commentaires:

  1. Hummm je kiffe complètement, il est dur le Thierry mais bon Cest pour le bien d Aline .;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait, car Aline est un sacré phénomène!! on est des anges à coté d'elle! jamais on oserait mentir ainsi!!

      Supprimer
    2. je suis bien d'accord , jamais on oserait et jamais je n'oserais mentir de la sorte .
      Elle a bien mérité sa fessée lol

      Supprimer
    3. non jamais, oh grand jamais, toi tu ne sais pas faire cela hein Edel??? je crois que je vais montrer ce message à quelqu'un que l'on connait!! mdrrrrr!

      Supprimer
  2. tres tres bon recit

    j'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  3. Ah là ça sent le vécu tien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! les punitions pour un gros mensonge !! Tu me donne une idée pour faire évoluer une dame
    Merci Chipinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Ours et contente de te donner des idées!! ;-)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. chut Lylye, il ne faudrait pas qu'elle le sache au cas où elle viendrait ici!! mdrrrr!!

      Supprimer