Bonjour à vous qui pénétrez sur mon blog Mi-ange/Mi-démon. Tout d’abord, pour les personnes âgées de moins de 18 ans, merci de cliquer sur la petite croix rouge en haut à droite et BYE.

Bon maintenant que nous sommes entre adultes, je vous laisse découvrir ce blog. J’ai la chance de jouer dans le monde de la fessée, avec deux hommes, un que j’appelle « mon chenapan » et un autre qui est mon Educateur. Si j’ai fait ce blog, c’est pour vous faire partager la complicité que je vis avec l’un comme avec l’autre.

Vous trouverez donc des récits de l’éducation de mon chenapan, de mon éducation par mon Educateur, de fessées que j’ai reçues ou données avec d’autres personnes. Il y a aussi des récits tirés de mon imagination comme un long récit sur la vie au pensionnat, Aline et Thierry et d’autres.

J’ai essayé de classer cela par sujet et que j’alimenterai régulièrement. J’espère que vous vous y retrouverez et aurez plaisir à y revenir. Merci pour votre visite et n’oubliez pas les commentaires, cela fait toujours plaisir.

mardi 3 février 2015

Weekend avec deux chenapans et Marie-Charlotte... janvier 2015 ... 2ème partie


Marie me regarde m’installer sur la chaise et me lance un sourire avec une petite réflexion :
  • Ça chauffe ?



Je ne réponds pas et regarde ces sourires qui s’affichent accompagnés de commentaires sur mon derrière surchauffé.
Madame m’adresse son plus joli sourire et me demande si je n’ai rien oublié ?

  •  Je ne pense pas  Madame ?

  • Tu es sûr ? La couleur de ton slip ne me convient pas du tout !

La voilà qui revient à la charge avec ses principes et ses certitudes de dominatrice.

  •  Monte immédiatement te changer et tu as intérêt d’en avoir un blanc sinon c’est cul nu que tu finiras la soirée ! Et puis le blanc te va si bien, ça tranche bien avec tes fesses rouges !

C’est ma fête à présent, tout le monde rigole sauf moi et je reprends l’escalier pour aller passer le slip blanc qui j’avais pris soin d’emporter pour cette soirée.
J’ai au moins la satisfaction en redescendant de voir le chenapan de Madame aux fourneaux, il est à sa place finalement et je me réinstalle à table avec mes charmantes dames en leur adressant un généreux sourire qu’elles me rendent avec un réel plaisir.

Nous reprenons notre discussion avec le tintement de vaisselle en fond sonore, je me fais même la réflexion que si le plat est aussi bon que le bruit résultant de sa préparation, nous allons nous régaler !
Ce plat méditerranéen est excellent et le vin qui l’accompagne également, cette soirée se déroule à merveille et après avoir eu  les papilles réchauffées par ces délicieuses saveurs,  Madame Mary  et Marie Charlotte  décident d’un commun accord de s’octroyer un petit « Trou Normand » c'est-à-dire  une bonne distribution de claques sur les fesses avec échange de partenaires avant le dessert.

Je suis serein car recevoir la fessée manuelle  de ma gouvernante est plus une friandise qu’un châtiment et je regarde amusé le visage de son chenapan qui lui va connaître la main ferme de Marie Charlotte et j’espère bien qu’elle va lui appliquer le même traitement que lorsqu’elle me fesse !!!

L’art de l’humiliation avant la punition, Madame nous demande d’enlever nos culottes respectives avant la fessée collective et nous nous retrouvons tous les deux, en slip devant celles qui vont s’appliquer à nous montrer qui commande ! Et après cette démonstration, aucun doute ne sera permis ! 

Je ne peux raconter que ce que j’ai vécu avec Madame, une bonne fessée appliquée à la main juste précédée d’un échauffement avec une sorte de raquette de ping–pong qui d’après moi n’est pas d’une plus value exceptionnelle mais ce n’est pas moi qui décide et  si Madame estime que c’est nécessaire, elle a forcement raison.
Par contre je n’ai pas vu la fessée reçue par le chenapan de Madame mais je l’ai entendue et vous allez voir que c’est très intéressant !
J’imagine très bien la façon dont Marie l’a basculé sur ses genoux car j’y séjourne régulièrement et même si elle apparait menue, la traction qu’elle exerce sur le bras de sa victime est sans équivoque possible.
Je vous laisse imaginer le tableau, le grand garçon couché sur les genoux de mon épouse et qui lui applique immédiatement quelques bonnes claques sur le slip pour bien situer le débat !
Enfin slip est un bien grand mot car j’entends Marie Charlotte qui s’exclame :

  • Mais c’est une culotte de femme que tu portes !

  • Enfin, Madame lui répond le chenapan !

  • Si, si c’est bien une culotte, elle est bien bonne celle là !

Je rigole dans ma barbe, en silence et même si Madame Mary continue de me fesser,  je jubile : ah, ah ! Une culotte mais ce n’est pas un cuisinier, c’est une cuisinière !!!
Et Marie continue de s’esclaffer pendant la fessée qu’elle administre avec une belle cadence :

  • Tu as bientôt fini de gigoter de cette façon et arrête avec tes jambes !!

Je l’entendais geindre et maintenant je sais qu’il s’agite et bat des pieds, le pauvre petit !  Et je suis content car c’est la preuve que Marie Charlotte le fesse comme il le mérite ! 

Je peux me laisser aller et bien profiter de cette délicieuse fessée maintenant que je suis rassuré sur le comportement de notre petite cantinière. Je ne veux pas me valoriser mais j’ai une meilleure tenue sous les claques d’une dominatrice et  je ne suis vraiment pas un adepte des petits cris de souris !!!
Les bons moments ont une fin et après nous avoir envoyés au coin, nos éducatrices se remettent à papoter le plus naturellement du monde.



Bon, il faut dire que le coin je n’aime pas trop et je suis content que la punition soit levée assez rapidement mais je pense que nos charmantes fesseuses ont envie de prendre le dessert.
Son chenapan s’apprête à récupérer son short mais Madame lui fait non de la tête :

  • Reste en slip, tu es très bien comme ça ! pareil pour toi Bruno !

L’humiliation continue et me retrouver en slip à table est une première pour moi, Marie me tapote les cuisses en précisant :

  • Très pratique comme tenue, c’est une bonne idée.

La petite souris nous sert le dessert, j’ai du mal à garder mon sérieux et Madame s’en aperçoit :
  • Lève toi Bruno !
Elle me demande de me  retourner et baisse mon slip pour voir le résultat de son action.
-       Finalement tu n’es pas trop marqué, il y a juste cette petite trace de martinet sur le côté !

Et voilà, cul nu à table à présent, elle ne m’épargne rien !Une claque pour solde de tout compte me fait remballer mes futures récriminations et je me rassois pour profiter de la fin de ce repas.Le dessert est dans la tonalité du repas, c'est-à-dire excellent, l’ambiance est très bonne et une trêve semble s’être instaurée entre nous, la discussion est sans arrière pensée et ce sont quatre  adultes qui discutent ensemble des réalités de la vie. 

Mais nous avons affaire à des fesseuses qui ne sont jamais rassasiées et Madame Mary propose de nous fesser alternativement à quatre mains, jamais à court de bonnes idées pour se réchauffer les mimines nos dames de compagnies. Je connais cet exercice et je n’en garde pas un bon souvenir car je pense qu’il y a une stimulation mutuelle entre les deux fesseuses et c’est à celle qui claquera le plus fort ! Je suis désigné volontaire d’office et me retrouve allongé sur leurs genoux pour subir cette dernière fessée qui commence par une série de bonnes claques. J’essaye de reconnaître  les coups portés et par qui mais c’est assez difficile surtout qu’elles ont décidé de s’attaquer à la zone située entre les cuisses et les fesses, très sensible et je m’apprête à ….. Ah ! Non !   Pas question de couiner comme certains, je souffrirais en silence et la punition se termine par une volée à quatre mains assez douloureuse. 


Le temps de retrouver mes esprits et j’entends les claques qui s’abattent sur le fessier du chenapan de Madame  et le voici qui recommence ses plaintes et  gémissements  accompagnés de battements de jambes du plus bel effet, décidément aucune tenue ce garçon Il a droit aussi au feu d’artifice final et visiblement il  dérouille mais vu son comportement je trouve cela très justifié !


La soirée touche à sa fin et nous allons la terminer devant une boisson chaude pour les filles et un petit remontant pour les garçons, nous en avons bien besoin ! Il se fait tard et nous quittons avec regrets Madame et son chenapan pour regagner notre résidence  afin de prendre un repos bien mérité. Une dernière petite chose à propos de cette soirée et cela a son importance, Marie Charlotte m’a avoué que j’avais les fesses plus douces que le chenapan de Madame ! 

Vivement dimanche !!!

30 commentaires:

  1. Bruno c'est pas top tu te moques beaucoup de Chenapan >_< moi je dis que ca merite une nouvelle fessée devant Chenapan et que pour toi apres tout faut etre solidaire non mais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis d'accord avec toi Lady, Bruno n'est absolument pas solidaire avec son copain de galère, et cela méritera une fessée comme elle se doit d'être, sévère et les fesses bien rouges!
      Chenapan ne couine pas comme une souris, bien au contraire, il sait aussi rester digne comme tu l'es aussi!

      Je pense qu'un 2ème weekend devrait régler tous les problèmes!!

      Supprimer
    2. franchement dans son recit il est tres macho Bruno et fait son tit coq vis a vis de Chenapan et c'est pas bien

      oui un 2e week end pour le remettre en place lui fera du bien a Bruno

      Supprimer
    3. Tu sais Lady, je ne me moque pas , c'est la stricte vérité et puis Monsieur Le Chenapan est surtout jaloux de moi et de ma gentillesse .

      Supprimer
    4. dis donc Bruno, n'abuse pas quand même!! ta solidarité avec chenapan fait peine à voir!! et pour cela, tu vas apprendre à voir les choses différemment!! tes fesses vont aussi bien rougir!!

      Supprimer
    5. oui une bonne fessee lui ferais du bien

      Supprimer
  2. Je confirme. Merci Mademoiselle Lady et merci Madame. Je suis un chenapan bien elevé , grâce a ma Gouvernante qui m'a inculqué les bonnes manières. Je n'ai pas voulu mettre de l'huile sur le feu et j'ai encaissé les taquineries mesquines de ce vilain garnement mal elevé sans répliquer. Il faut reconnaître que sa Gouvernante a du pain sur la planche pour éduquer de petit effronté indiscipliné. Quant à Madame, elle m'a promis de châtier avec sévérité ce petit effronté en ma présence. J'ai hâté!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. attention Chenapan, tu sais que tu seras aussi puni et à te vanter ainsi, tu risques d'être puni par Marie-Charlotte pour la même raison!!!

      Supprimer
    2. Bien élevé ? qui toi ? Je rêve mais Marie Charlotte va bientôt rétablir la vérité !!

      Supprimer
    3. et tu vois en plus Madame a bien remarqué que tu te vantais en plus de ne pas être très obéissant !!
      La dérouillée c'est toi qui va la prendre !!!

      Supprimer
    4. toi aussi ensemble je suis sure que Marie-Charlotte sera d'accord avec moi!!! j'ai hate de vous revoir tous les deux les fesses rouges au coin!!

      Supprimer
  3. Chipinette, Chenapan a droit aussi de donner son avis apres tout, il se fait ridiculiser par Bruno pendant tout le recit je comprends son comportement ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ridiculiser ? mais enfin !
      Je suis obligé de dire la vérité sinon ce sont mes fesses qui chauffent !

      Supprimer
    2. et elles en ont grand besoin je pense, je vais peut être commander une fessée de ma part à Marie-Charlotte, elle se fera une joie de me faire plaisir!!

      Supprimer
    3. je suis dac , bruno n'a pas ete tres gentil avec le chenapan de mary
      il serait bon qu'il prenne exemple sur un modele de sagesse comme moi

      j'espere qu'il va en prendre une bonne pour qu'on puisse rigoler un bon coups hihihi

      Supprimer
    4. Vg t'es pas sage arrete de rever

      Supprimer
  4. Merci Mademoiselle Lady D. Vous reconnaissez que ce Bruno depasse les bornes. Je sais que Marie Charlotte a la main leste, j'en ai fait les frais. Mais c'est surtout sur le popotin de Bruno qu'elle devrait exercet son talent, il y a des fessées qui se perdent!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tres beau recit chenapan

      je ne connais pas marie charlotte mais si elle a la main aussi leste que Madame Mary bon ça va , faut aussi arrêter de faire les chochottes , c'est des fessées plutôt gentille moi je trouve loool

      Supprimer
    2. mais ne t'inquiète pas, il en prend de bonnes des fessées notre ami Bruno, et avec la main bien leste de Marie-Charlotte!!

      Supprimer
    3. dis donc VG, ce n'est pas toi qui as donné le mot de passe la dernière fois sous la douche après 25 coups de brosse de bain?? donc on repassera pour les chochottes, tu en es un pas mal aussi alors!! car mon chenapan ne m'a jamais donné de mot de passe, et des fessées sévères il en a reçu plus d'une!!
      Donc pouet pouet!! lol!!

      Supprimer
    4. je ne m'en souvient pas , ça c'est passée quand ?????

      Supprimer
    5. tu te souviens pas Vg faut qu'on remette ca alors mouahahahahahahahahahahahahahah

      Supprimer
    6. ah voilà, il te refaut un exemple de fessées sous la douche, tu te rappelles comment tu avais super honte quand tu as du te déshabiller devant nous et te doucher devant nous et qu'ensuite tu as reçu 26 coups de brosse pour m'avoir mal parlé?? je suis sure que tu te rappelles, mais je vais en parler à Lylye, et je suis sure qu'elle connait la technique pour te remémorer tout cela!!

      Supprimer
    7. tu crois ?????

      faut pas lui dire hein , je compte sur toi mary , tu es la plus gentille et la plus mimi des gouvernantes

      Supprimer
  5. Ya pas à dire ya des petits chanceux ;)

    Super récit. Bien écrit et tout c'est super.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui absolument d'accord, ce sont deux grands chanceux! mais Marie-Charlotte et moi même sommes de grandes chanceuses de pouvoir fesser de se belles fesses!! lol!!

      Supprimer
  6. Vous avez chenapan de Madame et toi Bruno mérité ces fessées ! Et toi je trouve que tu n es pas tres solidaire avec ton acolyte rohhh Ca meriterait une fessée de plus !

    RépondreSupprimer
  7. je fais beaucoup de betises mais je ne reçois jamais de fessee !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah votre fesseuse n'est pas assez sévère sinon vous en feriez beaucoup moins!! si elle a besoin de conseils, j'ai un excellent livre qui pourra la guider!

      Supprimer